Publié le 12/06/2021

JEMS en interview pour le magazine Challenges !

Nous somme heureux de vous annoncer la sortie de notre interview sur le magazine Challenges qui sera aussi présent sur leur page « Challenges Économie ».

Cliquez ici pour accéder à l’article.  Bonne lecture ! 📚

 

 


JEMS : OPTIMISEZ VOTRE PATRIMOINE DE DONNÉES 

JEMS Group est une société d’ingénierie data, spécialisée dans l’intégration de solutions cloud et big data. À travers la collecte et l’étude précise des données de ses nombreux clients, l’entreprise développe des services radicalement innovants à leur service. « Transformez vos données data en services innovants » tel est l’objectif de l’entreprise française JEMS, leader européen dans l’intégration de solutions cloud et big data. Le groupe compte à ce jour quelque 800 collaborateurs et affiche un chiffre d’affaires florissant de 70 millions d’euros.

La société accompagne tout au long de l’année de nombreux acteurs économiques, principalement de très grands comptes et de grandes ETI. Le but ? Fournir une expertise technologique disruptive et sur mesure (cloud, big data computing, plateformes web) au plus près des besoins de chaque client afin de dynamiser significativement leur activité.

Un virage vers l’univers des données data 

Depuis sa création en 2002, l’entreprise a connu plusieurs évolutions ; en 2013 elle décide de s’orienter vers un axe « full data ». « Nous sommes des experts technologiques basés sur la data. Une grande partie de notre travail consiste à trouver des services innovants à partir du patrimoine de données de nos clients. Concrètement et pour faire simple :nous récupérons cet asset là, et nous le faisons parler. Par exemple, ce travail peut permettre de prédire le rendement de récolte dans l’AgriTech, ou encore l’optimisation d’une chaîne de transport de milliers de camions par l’IA », expliquent les responsables de l’entreprise.  

 

Mettre en place des solutions technologiques adaptées

La première étape est la constitution du patrimoine de données data de la société. Puis une fois le socle de vérité posé, tout un ensemble de services de data science devient accessible, selon la stratégie data du client.

« Nous sommes à côté de nos clients pour déterminer la stratégie à élaborer à moyen terme. Aujourd’hui, réaliser un plan stratégique à cinq ans est trop complexe, car, dans ce secteur, tout bouge très vite. L’idée est de se demander si ce que nous sommes en train de mettre en place pourra leur apporter de la valeur sur les 18 prochains mois ».

Pour y parvenir, les experts de l’entreprise JEMS prennent tout d’abord le temps de cerner l’ensemble des enjeux lors d’ateliers de réflexion préliminaires.

« Lors de cette phase, notre but est de déterminer la vision du client pour savoir ce que l’on va industrialiser. En fonction des objectifs fixés, nous pouvons ensuite mettre en place une solution technologique adaptée, en faisant appel à notre écosystème de partenaires ».

 

 

La volonté de s’implanter durablement en région

Pour accompagner de la meilleure façon qu’il soit ses nombreux clients issus de différents secteurs d’activité (banque, tertiaire, finance, industrie, retail, agriTech) JEMS souhaite recruter 300 nouveaux collaborateurs ; une démarche peu commune en temps de crise sanitaire.

« Jusqu’en 2020, nous faisions quasiment 95 % de notre activité sur Paris. Avec l’arrivée du covid, nous avons voulu avoir une nouvelle stratégie très offensive. À travers cette initiative, notre volonté est de s’implanter durablement dans les régions françaises ; c’est pourquoi nous avons ouvert 9 agences aux quatre coins de la France ».

 

Devenir le leader européen de la data

Pour poursuivre son développement, la société a fait entrer un fonds d’investissement en novembre 2019 ; une source financière qui l’aide à recomposer son capital et lui donne des moyens pour continuer de croître.

« Notre objectif est désormais de devenir d’ici quatre à cinq ans le leader européen de la data. Nous continuons à étendre notre réseau et sommes désormais présents dans des pays limitrophes à la France : en Espagne, en Suisse, et bientôt en Belgique. Nous avons aussi des projets d’acquisition au Luxembourg aux Pays-Bas et en Allemagne ! ».