Terminé depuis le 18 novembre 2020 / 30mn

Découvrez nos 5 conseils pour réussir son entretien d’embauche

Fabian Caldarella, Directeur Recrutement chez JEMS, nous livre ses précieux conseils pour réussir et appréhender au mieux un entretien d’embauche.

Ses conseils se répartissent en deux étapes : avant l’entretien, la phase de préparation, et pendant l’entretien d’embauche.

 

Préparer son entretien

Il est primordial de prendre du temps pour préparer son entretien. Préparer son entretien cela se résume en cinq points.

Connaitre et maitriser son CV

Ne pas s’inventer pas d’expériences sur lesquelles nous ne sommes pas capable de rebondir ou d’échanger. Toujours être toujours transparent et franc, c’est la base de l’entretien, le recruteur le ressent.

Se renseigner sur ce que fait l’entreprise

Visiter et surfer sur le site internet, c’est essentiel pour montrer que vous êtes en mesure de vous intégrer à la culture de l’entreprise, que vous partagez ses valeurs, et que vous connaissez les projets en cours. Il y a une véritable identification à la société.

Se rendre à l’entretien si vous portez un réel intérêt au poste ou à l’entreprise

Ne vous déplacez pas si l’entreprise ne vous intéresse pas. Une candidature doit être une réelle motivation qui donnera envie à la personne qui vous rencontre de collaborer avec vous. Ne perdez pas votre temps en répandant à des annonces qui vous paraissent sexy si vous n’êtes pas sûr à 100%, c’est une perte de temps pour vous et pour le recruteur.

Toujours avoir une attitude positive

La communication verbale et non verbale cela se travaille et se soigne. Ce n’est pas un critère de sélection, mais l’impression et la perception que vous donnerez de vous-même en entretien compte. Pensez aussi à organiser vos documents avant l’entretien.

La prise de notes

Toujours avoir un stylo et une feuille pour prendre des notes, et non pour dessiner ou gribouiller. Notez les éléments pertinents qui sont partagés par votre interlocuteur, cela vous permettra de rebondir à la fin de l’échange sur des éléments peu clairs ou non compris. Cela montre également à votre interlocuteur, qu’il soit RH ou manager opérationnel, votre motivation et que vous enregistrez les points d’intérêt.

 

L’entretien

La deuxième partie est pendant l’entretien, lorsque le recruteur vous reçoit physiquement. Il est essentiel d’être sûr de soi, sûr de ses compétences. C’est à vous de vous vendre.

Attention, être sûr de soi ne signifie pas que vous n’avez plus rien à apprendre. Manquer de modestie et d’humilité peut faire basculer votre entretien d’embauche. Qui a envie de travailler avec un(e) monsieur/madame je sais tout ? Nous continuons d’apprendre tous les jours.

Être ouvert à l’échange et un minimum motivé

Recevoir un(e) candidat(e) avec une intonation très basse qui ne montre aucune motivation peut ternir votre image. Les recruteurs ne recherchent pas uniquement des profils techniques, mais aussi et surtout des profils cherchant à échanger et apprendre, avec des personnalités et des compétences comportementales, ce que nous appelons aujourd’hui le soft skills. Ces compétences sont très appréciées et valorisées par les RH. Une personne moins compétente techniquement peut faire la différence si celle-ci est plus dynamique, avec l’envie d’apprendre, et qui s’investit dans les projets de l’entreprise, qu’une personne très compétente techniquement mais qui ne partage pas les valeurs ni les projets de l’entreprise. L’entretien est l’occasion de créer du lien, et d’évaluer si vous pourrez collaborer avec l’entreprise.

Faire preuve d’intelligence situationnelle

Notamment pour aborder la question du salaire. En effet le recruteur peut oublier d’évoquer le salaire pendant l’entretien. C’est un élément qui a déjà été abordé lors de l’entretien de présélection passé au téléphone. Si le recruteur omet de vous poser la question, notez-le sur la prise de notes et abordez le sujet à la fin. Utilisez de préférence une fourchette précise pour négocier votre salaire.

Arriver un peu stressé en entretien pourquoi pas.

Le stress est un moteur de performance, toutefois, seulement si cela vous permet de sortir de vos habitudes et vous motive. Attention, on ne parle pas de grosse panique, juste une petite dose de stress. Restez vigilant et réactif sans perdre vos moyens.

The last but not list, poser des questions à la fin de l’entretien

Pour marquer et appuyer votre intérêt pour l’entreprise et/ou pour le poste. Il persiste toujours des éléments peu clairs, évoqués trop rapidement par le recruteur, des points sur lequel vous souhaitez revenir. Vous n’en trouvez pas ? Reprenez votre prise de notes et récapitulez, en relisant vous en trouverez une.

 

Les questions préférées des recruteurs

Nous avons tous déjà raté un entretien d’embauche car nous n’étions pas assez préparés ou les questions posées nous paraissaient étranges… Je vous livre le secret de trois questions qui reviennent (systématiquement) pendant les entretiens.

La première question :

« Qu’est ce qui fait qu’on se rencontre aujourd’hui ? ». Cette question, c’est l’occasion de mettre la lumière sur vous, de vous rattraper si vous ne vous êtes pas correctement présenté pendant l’entretien. Il est important d’insister sur vos motivations et sur le pourquoi vous avez choisi cette entreprise. Il n’y a pas de réponse toute faite. Cependant, évitez-les « j’ai répondu à l’annonce » ou encore « j’apporte un nouvel employé à la société ».

Deuxième question :

« Parlez-moi de l’expérience la plus intéressante, la plus significative celle qui vous a le plus marqué, et pourquoi ? ». A nouveau, nous n’attendons pas de réponse toute faite mais une logique. Appliquez la méthode STAR : Situation, Tâche, Action, Résultat. Expliquez votre situation donnée, définissez les tâches qui vous aviez, développez sur les actions que vous avez mis en place et résumez les résultats obtenus. Profitez de cette question pour insister sur vos compétences acquises et sur le savoir-être. Rappelez-vous, si vous êtes en entretien physique c’est que votre profil intéresse le recruteur.

Enfin, dernière question :

« Merci Monsieur/Madame avez-vous quelque chose à rajouter ? ». La réponse est toujours oui. Ne finissez jamais votre entretien sur « Non tout est clair ». Récapitulez votre échange, revenez sur des points non abordés ; peut-être le salaire, la culture d’entreprise, les valeurs… N’hésitez pas à revenir et à insister sur vos compétences, c’est une occasion de réaffirmer votre motivation pour le poste.

 

Cet article vous a plu ? Vous êtes à la recherche d’une nouvelle expérience dans la data et le digital pour booster votre carrière ? Découvrez notre portail de recrutement ainsi que les opportunités professionnelles chez Jems dans la data et le digital.

Plus de Webconférences et événements

JEMS participe au salon de la Data à Nantes
Evénement
SEPT
21

JEMS participe au salon de la Data à Nantes

Nantes
JEMS présent au salon Big Data / AI Paris 2021
Evénement
SEPT

JEMS présent au salon Big Data / AI Paris 2021

Palais des Congrès de Paris
Afterwork JEMS 8 Juillet 2021
Evénement
JUILLET
2021

Afterwork JEMS 8 Juillet 2021

Neuilly sur Seine
JEMS, stratège data au congrès Entreprise DU FUTUR
Evénement
JUIL
2021

JEMS, stratège data au congrès Entreprise DU FUTUR

Groupama Stadium Lyon
Le datastorytelling pour mieux piloter votre organisation
Webconférence
mars
2020

Le datastorytelling pour mieux piloter votre organisation

45mn
Démonstration : comment être sûr de la fiabilité de vos données ?
Webconférence
avr
2021

Démonstration : comment être sûr de la fiabilité de vos données ?

45 mn
Transformez votre patrimoine de données en une mine d’or
Webconférence
Mars
2021

Transformez votre patrimoine de données en une mine d’or

45mn
Pourquoi migrer sur Cloudera Data Platform ?
Webconférence
Mars
2021

Pourquoi migrer sur Cloudera Data Platform ?

55mn
Accélérez le déploiement de votre gouvernance des données !
Webconférence
Mars
2021

Accélérez le déploiement de votre gouvernance des données !

59 mn