Publié le 14/12/2022

La donnée peut-elle aider à passer la crise climatique ?

Juillet 2022. Le mois le plus sec jamais enregistré par météo France depuis 1958 (date du début de l’historique). Incendies, vagues de chaleur extrême, pluviométrie quasi nulle… Nous sommes en pleine crise climatique. Malgré tout, des projets naissent pour nous aider à répondre à nos besoins en eau. Et ceux-ci se basent sur le concept de patrimoine de données avec une exploitation de type « industrielle » afin de sortir des cas d’usages rapidement. Car l’urgence est là.

 

Retour sur les enjeux de l’eau et sa préservation

L’eau, est au cœur des enjeux sanitaires et de sécurité alimentaire qui conditionnent le bien-être et la coexistence pacifique des populations du monde entier. 78% des activités humaines dépendent de l’eau : utilisations domestiques, industrielles, d’irrigation et d’élevage avec et sans consommation. Or nous le constatons tous, le stress hydrique, c’est-à-dire le rapport entre les prélèvements d’eau totaux et les réserves renouvelables d’eau de surface et souterraine disponibles ne cesse d’augmenter.

On le voit avec l’outil « Aqueduct » du WRI (World Research Institute), un nombre considérable de pays est en stress hydrique. Ce sont les zones rouge et orange là où la concurrence devient forte sur la disponibilité en eau.  Dont l’Europe. Dont la France.

Le stress hydrique peut ainsi entraîner des conflits humains et commerciaux, notamment entre les utilisateurs industriels et agricoles qui dépendent de l’approvisionnement en eau pour leur production.

 

Qui utilise l’eau ?

L’eau est une ressource qui est partagée entre plusieurs acteurs : agriculture, industrie, collectivités territoriales et usage domestiques. Si l’on doit adapter ses pratiques pour éviter le stress hydrique, les données deviennent fondamentales. Non pas pour simplement piloter l’usage dans un tableau de bord mais pour comprendre, anticiper prédire et adapter nos usages. C’est là que le concept de patrimoine de données prend toute son importance. Voilà quelques cas d’usages envisagés :

a) relève automatique du compteur d’eau pour une gestion instantanée pour les particuliers et professionnels;

b) Alerte en cas de fuite du réseau ou de consommation irrégulière d’eau instantanément sur votre mobile;

c) Partage des informations Agrométéo pour anticiper les aléas climatiques et optimiser la distribution;

d) Emission de bulletin conseil pour optimiser l’arrosage public.

 

Le projet JEMS et Société Canal de Provence

JEMS est un industriel de la donnée. Nous construisons des usines à générer des cas d’usages à partir de toutes les données de l’entreprise. Ces données constituent un véritable patrimoine qu’il faut préserver.

Le projet JEMS & SOCIETE CANAL DE PROVENCE qui a duré 10 mois a mobilisé de 4 à 6 personnes dans un véritable partenariat. L’objectif etait de déployer une usine DATA-IOT qui mélange le meilleur des deux mondes. D’un côté des données relevés par 70 000 capteurs, mélangés aux données météo et à des données internes. De l’autre une plateforme cloud Azure pour recevoir et exploiter ces donnée afin de sortir des cas d’usages à la demande dans une approche véritablement industrielle. L’avantage ? Pas de dette technique et une livraison sur le marché trois fois plus rapides que n’importe quelle solution de datawarehouse.

En conclusion

Ce modèle a permis à la fois de créer des cas d’usages à destination des réseaux comme les Télé-relevés, la gestion des situations d’urgence mais aussi des services pour les particuliers – suivi de consommation – ou pour les agriculteurs avec des bulletins d’arrosage personnalisés.

Comme un fleuve, qui semble toujours identique mais où l’eau n’est jamais la même, nous changeons, ainsi que les choses. C’est pourquoi nous ne pouvons vivre deux fois la même chose nous dit le philosophe Héraclite. Le monde est mouvement et en changement perpétuel.

Chez JEMS nous pensons aussi qu’on ne peut plus revenir en arrière et que l’activité humaine a bien déréglé le climat. Mais nous apportons notre pierre à l’édifice. La donnée et l’importance d’utiliser ce patrimoine peut nous aider à mieux réguler nos comportements et changer nos habitudes.

 

Matthieu LENTZ – Directeur Marketing JEMS

Matthieu LENTZ

 

Pour aller plus loin, notre cas client dédié à la Société du Canal de Provence est disponible :
Créer de nouveaux services dans l’acheminement de l’eau

 

Envie d’en savoir encore plus ? Découvrez nos offres !

Nos offres

Plus d'articles

Index Egapro : JEMS obtient la note de 95/100 pour 2024

Index Egapro : JEMS obtient la note de 95/100 pour 2024

Cette année, notre politique en matière d’égalité professionnelle nous a permis d'encore progresser sur l'index Egapro...

La fabrique industrielle de data : vers l’équilibre parfait des IA

La fabrique industrielle de data : vers l’équilibre parfait des IA

Société française spécialiste du Big Data, JEMS crée des modèles de plateformes data avec un procédé...

Near-shoring : découvrez le replay de notre table ronde chez BPI France

Near-shoring : découvrez le replay de notre table ronde chez BPI France

Near-shoring : l'Afrique, nouveau partenaire privilégié des entreprises françaises ? Nous étions présents à l'Accor Arena...

L’IA générative va valoriser vos services

L’IA générative va valoriser vos services

L’expansion de l’intelligence artificielle générative ouvre de nouvelles perspectives innovantes avec des défis complexes pour les...

Les bases de données vectorielles : un rôle fondamental dans l’IA générative

Les bases de données vectorielles : un rôle fondamental dans l’IA générative

« l’IA générative et ses possibilités ». » (5/5). L'intelligence artificielle a nécessité de chercher de...

L’impact des IA génératives dans l’infrastructure IT

L’impact des IA génératives dans l’infrastructure IT

« l’IA générative et ses possibilités » (4/5) . l'Intelligence Artificielle a apporté des changements considérable à...